Depuis le début de janvier, nous avons une nouvelle tire-lire, la boite pour les pièces jaunes! C'est une première car les autres années, j'ai du glisser ici ou là, à une caisse ou dans une poste, quelques piècettes qui trainaient dans le fond de ma poche. Mais pour moi, les pièces jaunes c'était surtout Bernadette et David Douillet.... y a plus sexy!

 

Tirelire-PJ-face-hôpital

Seulement pour nous, il est important de montrer à nos enfants qu'ils ont de la chance, et nous de nous en souvenir (sans se flageller!). Parce que les pièces jaunes, elles servent à quoi?

Et bien les dons récoltés grâce à nos fonds de tiroirs, de poche etc... vont permettre de réaliser des projets conçus et réalisés par les équipes hospitalières des services pédiatriques. Il s'agit d'améliorer les conditions de vie des enfants (gestion de la douleur, jeux...) mais aussi à construire des maisons de parents.C'est ce que nous avons expliqué au p'tit normand 1er du nom. N'est ce pas intolérable de se dire que ces familles qui sont touchées par la maladie, doivent en plus trouver à se loger lorsque son enfant est en hopital à des dizaines, voire centaines de kilomètres de sa maison. Que parfois, aucun parent ne peut rester, et c'est le moral déjà fragile, de toute une famille, qui en souffre.

 

C'est un petit geste, mais au combien important. C'est pouvoir permettre à ces familles de ne penser qu'à lutter contre cette épreuve, de se concentrer sur l'essentiel, et ne pas s'épuiser à régler des soucis d'organisation.

 

Alors évidemment, mon p'tit normand essaye de mettre quelque piècettes dans sa propre tire-lire. Mais au fond, le plus important pour lui, c'est de comprendre, sans tomber dans le pathos, la notion d'empathie.

                                                                                        

IMG_20140204_124442

Les pièces jaunes, c'est jusqu'au 15 février!